• pr. Barthélemy Kalambayi

« ...la gestion du pays avait dégradé l’homme congolais »

Updated: Jan 20


Félix Tshisekedi a tenu plusieurs discours depuis son avenement à la présidence de la République. Dans les archives, la rédaction de Bon à Savoir, vous fait lire cette interview qu’il a accordée, le 27 août 2019, à Yokohama, au journal japonais Asahi Shimbun, le deuxième plus grand quotidien du Japon (avec un tirage de huit millions d’exemplaires). Il a fait dévoiler les résultats de son état de lieu de la situation du pays qu’il a hérité en janvier 2019.


M. Le Président Tshisekedi, dans quel état avez-vous trouvé votre pays lorsque vous avez accédé à la magistrature suprême ?

« Ce qui s’est passé au Congo, c’est la destruction de l’homme congolais. La gestion du pays avait fait qu’on a dégradé l’homme congolais, on l’a désintéressé de la chose publique, de son pays. Le congolais, quand je l’ai trouvé, était un être désespéré qui ne croyait plus en un monde meilleur. Il faut commencer par lui redonner confiance et espoir. C’est ce que nous avons fait ».


A part le chantier de l’homme congolais, est-ce qu’il y a d’autres défis ?

« Ensuite, il faut tout mettre en œuvre pour le mettre dans de bonnes conditions. C’est lui le principal acteur, le moteur du développement. Il doit avoir accès à des soins adéquats, à l’éducation et l’emploi. Et pour ça, il faut un contexte. Le contexte que nous avons trouvé ne s’y prêter pas. Il n’y a pas de paix, pas de sécurité. Il y a une administration qui est complètement corrompue, désorganisée. Il faut commencer par mettre de l’ordre ».


Dans ce contexte, par où allez-vous commencer avec cette justice ?

« La justice sera le bras séculier de notre Etat de droit. Il faut une justice qui soit capable de rassurer les citoyens, mais aussi de faire respecter les lois et les réformes. Cela aura comme effet d’attirer les investisseurs et de booster les recettes, d’augmenter donc la richesse et la redistribuer à nos citoyens. Notre défi, c’est de transformer le potentiel de la RDC en réalité ».


Que promettez-vous à votre peuple ?

« Je pense que nous sommes engagés sur la bonne voie. Nous souhaitons simplement que notre peuple nous fasse confiance. Les nouvelles sont bonnes, l’annonce de ce gouvernement a été bien accueillie. Nous allons continuer avec les personnes qui le compose à démontrer qu’il y avait moyen de faire la politique autrement dans ce pays. Je crois que nous réussirons », a promis Félix Tshisekedi.


Pensez-vous bien travailler avec M. Ilunga, votre premier ministre et les membres de son gouvernement ?


Les 7 mois que venons de passer ont permis à la coalition au pouvoir de préparer le programme de ce gouvernement qui est appelé à réussir. J’ai foi en cette équipe. Elle est conduite par quelqu’un qui a beaucoup d’expériences. Le Premier ministre Ilunga est un homme de principe. J’ai eu à échanger avec lui, à le découvrir. Il a une maîtrise de son sujet. Il sait à quoi s’en tenir. Il a une vision qui s’inscrit exactement dans la mienne. Je ne vois pas comment ce gouvernement va échouer ».


Que pensez-vous faire pour tester son efficacité ?


« Il va y avoir des objectifs à court et moyen termes qui seront fixés à chaque ministre, une sorte d’évaluation de leur rendement. Aussi, il y aura des rapports réguliers qui seront faits à la population. C’est un gouvernement qui va travailler dans la transparence et qui va avoir pour mission de lutter contre toutes ces antivaleurs qui ont été à la base de la ruine de notre pays ».


A part la justice, qu’allezvous encore cibler ?

« Les antivaleurs comme la corruption, l’impunité, la mauvaise gouvernance et tout ce qui a concouru aux difficultés qu’a traversé notre pays seront des objectifs à détruire par ce gouvernement ».

Recent Posts

See All

La RDC occupe la 9e place

Classement des pays africains les plus attrctifs pour l’investissement Le monde s’y attendait le moins, mais c’est arrivé : la République démocratique du Congo (RDC) est classée 9e pays africain le pl

La très généreuse Denise Nyakeru

Derrière un grand homme, il y a toujours une grande dame. Denise Nyakeru est toujours à côté et dans les pensées de son mari Félix Antoine Tshisekedi. Autant dire qu’elle est non seulement une alliée

Souscrivez

  • White Facebook Icon
Bon A Savoir

Copyright © 2020 Bon a  Savoir - Tous droits reserves.