• Zico DIATESWA

Le programme des « 100 jours »pour bétonniser

L e programme des « 100 jours » pour bétonniser Félix Antoine Tshisekedi (Fatshi) a lancé le programme urgent de ses 100 premiers jours. Au menu, 425 projets doivent être réalisés dans toutes les 26 provinces, pour un coût évalué à 492 millions de dollars américains. Les infrastructures routières, sanitaires ; de l’Education ; de l’Habitat ; de l’Electricité ; de l’Eau ainsi que de l’Agriculture, Pêche et Elevage coûtaient à eux-seuls près de 70% de ce budget. L’exécution de ce programme a Le programme des « 100 jours » pour bétonniser recensé plusieurs réalisations. Sur le volet infrastructure routière, l’Office des Routes (OR) et l’Office des Voiries et Drainage (OVD) se sont impliqués dans la remise en état de praticabilité des routes. L’OR a réhabilité plus de 2830 Km répartis sur 46 axes ; réhabilité des ouvrages existants, remplacé des tabliers et reconstruit de nouveaux ponts sur 32 sites ; réparé 18 bacs et déployé 24 autres neufs vers des sites d’exploitation. Pendant ce temps, l’OVD s’est occupé de la voirie des villes de Kinshasa (40 Km des axes routiers ont été asphaltés, bétonnés par exemple ; les avenues de l’Université ; de la Foire, du Tourisme ; Kulumba ; Pelende ; Commerce ; Lwambo Makiadi…) ; de Kananga, Mbuji-Mayi, Bukavu et Goma. Mais le plus grand chantier qui fait parler de lui dans la capitale de la RDC est la construction des sauts-demouton. Au total, 8 sauts-de-mouton sont érigés à Kinshasa pour rendre le trafic urbain fluide et résoudre l’épineux problème des embouteillages. Ce projet a valu au président le surnom de « Fatshi Béton » comme pour dire « il bétonne la ville ». La santé a un prix. Le chef de l’Etat n’a pas lésiné sur les moyens pour doter son pays de douze containers de matériel médical et de médicaments essentiels ; de réhabiliter et construire 42 centres de santé sur les 82 retenus dans son programme des 100 jours ; construire un grand hôpital au Camp Tshatshi et réhabiliter les hôpitaux des Camps Lufungula et Kokolo (Kinshasa) et l’hôpital Sendwe (Lubumbashi). A cela s’ajoute la modernisation du pavillon incendié de la Clinique Ngaliema. L’habitat des Congolais préoccupe aussi le président de la République. Il a ainsi initié le projet des logements sociaux préfabriqués. Il est prévu que 1500 unités de logements soient acheminées dans cinq provinces pilotes : Kinshasa ; Kasaï Central ; Kasaï Oriental ; Kongo centra et SudKivu. Les Kinois sont les premiers servis. Ils ont déjà assisté à la sortie de terre des 300 maisons préfabriquées au camp Tshatshi. Mais 3000 autres maisons sont commandées pour servir les militaires et les policiers. « Le peuple d’abord » c’est aussi la bonne desserte en électricité et en eau. C’est dans ce sens que, pour l’électricité, deux dragues du barrage d’Inga ont été remises en exploitation ; la centrale thermique de Mbuji-Mayi a été revue ; un grand transformateur de 100 MVA a été installé à Likasi et celui de 10 MVA à Inkisi ; le poste Haute Tension de Kimbanseke a été mis en service ; 61 cabines ont été mises en service à Kinshasa et la cité de Nkamba a été alimentée en énergie électrique. Quant à l’eau qui est la vie, le programme du président de la République s’est attelé à l’adduction d’eau à l’Université de Kinshasa ; au forage des puits à Kikwit, Kananga, Mbuji-Mayi, Kitona, Kabalo, Kindu et Kenge ; à la construction d’un module de traitement d’eau de 110 000 m3 sur le site d’Ozone (Binza- Kinshasa) ; à la construction d’une nouvelle usine de Lemba-Imbu de 35 000 m3/jour et à l’alimentation des camps militaires de Kinshasa, de Kisangani et de Lubumbashi. Et pour s’occuper du ventre, car le ventre affamé n’a point d’oreilles, le chef de l’Etat compte investir dans l’agriculture. Selon lui, il faut diversifier l’économie congolaise en allant dans d’autres domaines qui vont permettre au pays de connaître une croissance exemplaire. C’est dans ce cadre que la ferme agricole de DAIP/Lukelenge (Mbuji-Mayi) a été réhabilitée ; les éleveurs du Nord et Sud Kivu ont été appuyés en équipements et unités de transformation de lait de vache et les jeunes entrepreneurs en Aquaculture sur le lac Kivu et en production d’aliments pour bétail ont été encadrés.

Recent Posts

See All

La RDC occupe la 9e place

Classement des pays africains les plus attrctifs pour l’investissement Le monde s’y attendait le moins, mais c’est arrivé : la République démocratique du Congo (RDC) est classée 9e pays africain le pl

La très généreuse Denise Nyakeru

Derrière un grand homme, il y a toujours une grande dame. Denise Nyakeru est toujours à côté et dans les pensées de son mari Félix Antoine Tshisekedi. Autant dire qu’elle est non seulement une alliée

Souscrivez

  • White Facebook Icon
Bon A Savoir

Copyright © 2020 Bon a  Savoir - Tous droits reserves.